CheminCentres de motsL’arc-en-ciel des sons complexes ou mes échelles de fréquence

Commentaire

L’arc-en-ciel des sons complexes ou mes échelles de fréquence — 57 commentaires

  1. Bonjour,
    merci pour ce partage et pour le travail.
    Je vais proposer à un groupe d’adultes FLE l’utilisation de ces outils.
    Je voulais aussi savoir si vous m’autoriseriez à présenter cet outil en formation de formateurs autour de la prononciation (en vous créditant bien entendu).

    • Bonjour, Sophie,

      Je vous remercie pour votre retour ! Une des vocations du blog étant l’adaption, je suis ravie de savoir que cet outil peut servir pour vos cours de Français Langue Etrangère ☺ (avec la limite qu’il faut connaître le nom des couleurs en Français 😉) comme pour votre formation de formateurs (🤩 !). Merci pour votre confiance comme pour votre courtoisie !

  2. Merci beaucoup pour ce partage! J’utilise la méthode bulle depuis 3 ans et suis conquise! Vos précieuses ressources sont fantastiques et je vais me mettre à cet arc en ciel je crois 🙂
    Bravo pour tout ce travail!

    • Je suis ravie si mes publications contribuent à votre enseignement avec ce bel outil. J’ai encore beaucoup d’autres publications à réaliser autour de Bulle : surveillez le blog, Lisa 😉 !

  3. J’ai adopté ce genre de fonctionnement assez récemment mais je bloque toujours avec mes élèves (on choisit les couleurs ensemble, même si j’oriente un peu avec une palette affichée) : tous les élèves ne disent pas “violè” mais certains disent “violé” (eh oui ! comme tu le dis, le “et” peut se dire des deux façons désormais). Du coup, ça nourrit la confusion.

    On a alors choisi le “vert” dont le “è” est plus sûr.

    Sauf que voilà, pour “un”/”in”… on bloque ! L’adjectif “rosé” ne parle pas trop non plus. Ce sont les deux qui me coincent un peu (car je suis en train de revoir mes boites de son… oui oui… travail monstrueux de tout remettre en couleur…).

    Quitte à réfléchir, autant partager cette réflexion. Si on arrive à tomber sur les mêmes couleurs, ça pourra faire des supports que les collègues pourront utiliser ensembles 😉 .

    • J’accepte avec joie cette main tendue : je serai ravie de développer une version plus optimisée de cet arc-en-ciel des sons ! Si l’on retient le “beige” au lieu de ce problématique “violet”, on s’épargne peut-être une recherche tarabiscotée sur le “un/in”. Qu’en penses-tu ? Souhaites-tu poursuivre cette conversation par email ? Au plaisir d’échanger avec toi sur ce sujet ou d’autres (dont tes formidables boites de sons). 🤩

  4. Bonjour,
    Je te remercie pour le partage. Je me suis permise d’adapter le document pour ma classe : j’ai fait une version en noir et blanc que l’on coloriera ensemble pour qu’ils se l’approprient davantage. J’ai également ajouté les versions “om, em, am” et j’ai associé le “un” dans les cases “in, ein, ain” (question de régionalisme).
    Merci beaucoup pour cette réflexion. En espérant que ce travail apporte une bonne aide aux élèves.
    Bonne journée !

    • Bonjour, Clémence,

      Je te remercie pour ton intervention qui me permet de compléter mon propos et, sans doute, aussi d’enrichir le blog d’une nouvelle version durant les vacances !

      Dans l’une des deux versions proposées, le “un” est déjà associé aux cases “in, ein, ain” 😉 !

      Pour les graphies en “m”, je comprends que l’on veuille les ajouter. Pour ma part, je ne les inclus pas car mon arc-en-ciel des sons est en fait complété par l’affichage orthographique de la règle de transformation devant les lettres b/m/p. En outre, plus prosaïquement, je trouve que cela complique la mise en page matériellement (à mon niveau) mais surtout le repérage (à leur niveau) visuellement parlant. Je préfère un outil peut-être un peu moins complet a priori mais plus maîtrisable dans l’idée, au premier regard que l’enfant portera sur lui.

      C’est une excellente idée de proposer une version incolore aux élèves pour qu’ils s’approprient l’outil. Je tâcherai de proposer une telle version rapidement sur le blog pour que nous puissions tous bénéficier de ce riche apport.

      Bref : merci *beaucoup* pour tes retours détaillés sur ta belle appropriation de cet outil 👍 ! Le blog vit grâce à de tels commentaires : l’usage que vous avez de mes ressources permet de créer des variations que j’espère et souhaite toujours plus efficaces sur le terrain.

      J’espère que tu en récoltes les bénéfices dans ta classe également ! A bientôt !

  5. Superbe travail !
    Merci beaucoup, j’utiliserai cette bande individuelle dès demain avec mes élèves qui confondent encore quelques sons complexes !

    • J’en suis ravie, Laetitia ! 🙂
      C’est un outil intuitif dont les élèves s’emparent vite. J’espère que tu en seras satisfaite dans ta classe également.

  6. Bonjour,
    Tout d’abord bravo pour votre travail. A la rentrée, je vais avoir une classe de CP et c’est une première pour moi. Ton outil m’intéresse beaucoup. Comment le mets-tu en place en classe ? Tu l’introduit petit à petit ou tu le mets en place dès le début de l’année ?

    • Bonjour, Joana !
      Il est affiché dès le début de l’année. Dès que possible, je m’y réfère (notamment lorsque les enfants parlent des différentes grapheis qu’ils connaissent). Nous travaillons plus spécifiquement avec cet outil à partir de la P3 (lorsqu’il y a de nombreux associations complexes qui apparaissent dans la méthode de lecture que j’utilise). Je distribue la version individuelle aux élèves qui me la demandent. Vers la fin de l’année, beaucoup me la rendent spontanément également, quand ils font le constat qu’ils n’en ont plus besoin ! 🙂
      Je ne sais pas si cela t’éclaire beaucoup… En gros, c’est affiché et ce sont les enfants qui donnent le tempo. 🙂

  7. Bonjour Elaurys,
    Bravo pour cet outil que je vais utiliser pour mes élèves d’UPE2A PSA collège.
    Je connaissais déjà le principe des sons associés à une couleur, mais la forme sobre, simple que tu proposes correspond parfaitement à ce que je recherchais, un outil pas trop chargé en informations graphiques.
    Un grand merci!
    Régine

    • Bonsoir, Régine,

      Savoir que vous l’utilisez dans un contexte d’enseignement tout autre, en UPE2A, signifie beaucoup pour moi. J’aspire à concevoir des outils efficaces avec le plus grand public possible. Un grand merci pour ce retour.

  8. Bonjour Elaurys!
    Petit retour d’expérience: j’utilise l’arc-en-ciel des sons complexes avec 3 de mes élèves de CE1 (dédoublé) en grande difficulté (troubles de l’apprentissage +++ et dyslexie +++) depuis 4 ou 5 semaines. Pour le tester, je l’ai recopié sur des chutes de feuilles plastifiées, avec les nombreux feutres et marqueurs toute surface que j’ai (j’ai utilisé une sorte de doré pour le brun par exemple), afin qu’ils aient un marque-page individuel. Nous l’avons fait évolué ensemble car le “rosé” ne leur parlait pas. A la place, nous avons choisi “bleu foncé” ce qui permet de mettre les (é)avant les (è) et de respecter quand même l’arc-en-ciel (et le pb du ET!). Il n’est donc pas affiché en classe, mais la plus-value a été immédiate, si bien que 2 autres élèves dont les difficultés sont moins importantes, me l’ont réclamé! Très vite, les 3 qui en bénéficient ont fait de vrais progrès en lecture et 2 d’entre eux ne s’y réfèrent plus qu’assez peu, mais le gardent comme bouée de sauvetage au cas où 😉 Très sincèrement, je ne savais plus quoi faire pour eux, alors qu’ils ont suivis orthophoniste et rased E: si des sons complexes peuvent encore leur résister, ils ont franchi une barrière psychologique et “s’autorisent” du coup à décoder les sons simples alors qu’avant ils semblaient avoir peur de rencontrer des sons complexes donc préféraient ne pas essayer de lire. Du coup, j’en ai même parlé aux orthophonistes qui sont très intéressées 🙂 Un immense merci pour cette mise en ligne, et pour moi, et pour eux!!!

    • Cela me fait très plaisir d’avoir un retour aussi étayé et précis, EmDZ ! Merci infiniment !
      De mon côté, comme tu le verras peut-être dans ces versions 2020, l’arc-en-ciel des sons complexes a :
      – évolué vers un véritable outil d’encodage plus fonctionnel (ordre des sons par fréquence dans la langue pour chaque couleur et quelques changements de couleurs pour être plus en phase avec les régionalismes) ;
      – vu la naissance des échelles de fréquence pour les consonnes !
      Cela ne te conviendra peut-être pas mais je me dis que la version en noir et blanc pourra peut-être te permettre de continuer d’adapter le support à ta guise selon les besoins de tes élèves. Il suffit de colorier avec les couleurs qu’ils retiennent.

      A bientôt sur le blog, je l’espère,
      Elaurys

  9. Bonjour Elaurys
    Prof de FLE depuis de nombreuses années à Athènes, je trouve cet outil extrêmement intéressant car simple, clair et facile à utiliser. Je le mets en pratique dès la prochaine rentrée!!
    Un grand merci pour ce partage

    • Merci beaucoup, Catherine ! Je suis ravie que cet outil voyage jusqu’à Athènes ! C’est incroyable !
      J’espère que tu trouveras la nouvelle version et son complément sur les consonnes encore plus pratiques pour l’enseignement du Français Langue Etrangère !

  10. Bonjour,
    J’adore ton côté arc-en ciel d’autant compter que j’utilise exactement les mêmes couleurs que toi pour les sons et ce depuis de nombreuses années donc du clé en main ! Merci beaucoup !
    Tentée par Ecrilu, je vais réfléchir sur l’utilisation du verso pour que les enfants puissent compléter au fur et à mesure avec les graphèmes rencontrées au fil des lectures…
    J’en profite pour te remercier pour ton partage car cet arc-en-ciel n’est évidemment pas le seul document que j’ai découvert et téléchargé !
    Bonne rentrée à toi.

  11. Bonjour, merci beaucoup de ce travail.
    Une question : pour le “er” de “perdu”, c’est plutôt è, non ?

    lait (é ou è selon enfants)
    idem pour rocher, poulet, …

    • Bonjour, Anna !

      A mon sens, le “e” de “perdu” s’explique par le fait qu’il soit suivi de deux consonnes, une règle que j’explique par ailleurs à mes élèves. De la même façon, j’explique la règle de transformation du “n” en “m” devant “m / b / p” à part : cela n’entre donc pas en ligne de compte pour l’arc-en-ciel des sons.

      Pour le “ai”, le “er” de “rocher”, je me base sur la prononciation indiquée dans le dictionnaire.

      Le “-et” de “poulet” peut se prononcer “é” ou “è” selon les régions, d’où sa couleur : le “-et” de “violet”, selon les accents régionaux, se prononce “é” ou “è” aussi.

      En espérant que ces choix qui sont les miens vous conviendront aussi, je vous remercie pour vos questions 🙂 !

  12. Merci pour ce partage ! Nous utilisons aussi cette méthode mais petit blocage avec le son OIN…. lui avez-vous associé une couleur ? Merci d’avance

  13. Bonjour;

    Un très grand merci pour ces partages. J’utilise depuis plusieurs années un marque-pages avec des tâches de couleur et les alphas. JE travaille également à l’aide de la plate-forme Anagraph.
    Je vais adapter votre version 1 pour un de mes élèves daltoniens et en difficulté : je vais y associer le geste Borel que nous utilisons également. J’espère que ce la ne fera pas trop chargé.
    Question pratique : vos élèves retiennent-ils la couleur Indigo ?

    • J’ai tellement tardé à répondre aux commentaires : désolée que vous ayez commenté plusieurs fois ! Je suis très prise par mes projets professionnels depuis un an.

      Pour vous répondre concernant l’indigo : il me suffit de donner quelques explications comme “C’est ainsi que l’on appelle le bleu foncé de l’arc-en-ciel”, “C’est ainsi que l’on appelle la septième couleur de l’arc-en-ciel”, “C’est entre le violet et le bleu”… Bref, aucun problème ! Ils adorent apprendre ce nouveau mot qui fait un brin savant. 😉

  14. Encore une question : comment distinguez-vus le “eu” de bleu et celui de fleur ? … dans mon aùmrque page, ils étaient les 2 bleus mais j’avais dessiné une fleur en plus …

    • Bonjour, Sansan !

      Le fait que l’on puisse parfois ouvrir les “eu”/oeu” est à expliquer par ailleurs.
      De même, je ne me suis pas amusée à trouver une couleur spécifique pour le “o” ouvert d’ “or” : j’explique que, ponctuellement, il faut ouvrir.

      Je vous remercie pour votre question qui me permet de préciser dans quel esprit j’ai conçu cet outil : je ne le surcharge pas, je le complète. 🙂

  15. Bonjour,
    Plein de bonnes idées et documents sur votre site, merci !
    Pour oin, pourquoi ne pas l’écrire en pointillé (avec des points pour les cp qui ne connaissent pas pointillés)

    • Quelle EXCELLENTE idée, LG ! Je garde sous le coude avec beaucoup de reconnaissance ! Bravo ! J’adore ! Merci pour ce super commentaire ! En plus, ça a fait germer une autre idée, plus formelle ! J’aurais beaucoup de visiteurs à remercier, dont toi, lorsque je remettrai à jour cet article grâce à vos apports !

  16. Un très grand merci pour cet arc-en-ciel et cette idée lumineuse qu’est l’indigo !!!! Je me suis permis de modifier le marque-pages en y ajoutant les gestes Borel (j’ai un élève daltonien donc les couleurs ne l’aident pas !). Le “et” me posait également problème : à la fin des mots, chez nous, il se prononce è mais comme mot outil il se prononce é … donc j’ai changé l’ordre des phonèmes. Le violet précède le rosé Mais le “et” se trouve dans le violet avec une bulle rose (je ne sais pas si je suis claire).
    Si vous le souhaitez je peux vous l’envoyer.
    Merci encore !

    • Bonjour, Sandrine,
      L’une de mes précédentes versions présentait un “-et” bicolore violet/rosé ! Pour bien faire, il me faudrait remettre ces variantes en ligne. Je te remercie donc pour ce commentaire qui permettra d’enrichir l’article.

      Par ailleurs, je me posais la question de la perception des couleurs. Je lorgnais du côté des jeux de société (qui utilisent des symboles en plus des couleurs) mais je dois dire que ton idée des gestes Borel-Maisonny est tout simplement… lumineuse ! Je regrette de ne pas y avoir songé moi-même… surtout que je l’utilise 😀 !!!! Je me suis vraiment retournée les neurones alors que la solution que tu proposes très justement était – c’est un comble ! – littéralement sous mon nez : MERCI !

      Si tu souhaites m’envoyer ton fichier pour une collaboration intégrée à terme dans cet article, ce sera avec plaisir. Tu peux m’écrire sur : elaurys_nathielAROBASEhotmailPOINTcom (désolée de cette formulation bizarre : c’est pour éviter les robots de spam 😀 !)

  17. Bonjour, Merci pour cet outil, je cherchais un outil de ce type et vous remercie encore! Petites questions (j’espère qui ne vous paraîtrons pas trop bêtes) : pourquoi ne pas mettre le ET avec les sons en vert, et ne pourrions-nous pas ajouter le ES?
    Je vous remercie pour votre réponse 🙂 et encore bravo!

    • Bonjour, Claire !

      Au contraire, j’adore répondre aux questions des visiteurs 🙂 ! Cela permet souvent d’enrichir les articles !
      Même si je le prononce comme vous en fin de mot, le “-et”, en France, a deux prononciations régionales distinctes toutes deux acceptées : “é” / “è”. J’ai donc choisi d’utiliser une couleur également en “-et” pour illustrer cette alternative : le violet, qui se prononce également “é” ou “è” selon les régions / personnes !

      Pour le “-es”, je vous avoue qu’il y a un an pour cette énième nouvelle version, je n’avais pas réussi à trancher entre le “é” ou le “è” (je m’étais donc abstenue de l’inclure). J’hésitais et pour cause : il serait dans le violet aussi. Apparemment, les deux prononciations sont également acceptées.

      Bref, “Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage”… Cet arc-en-ciel s’affine toujours plus, notamment grâce à des retours comme les vôtres 😉 ! Merci de continuer à oser commenter ! Je réponds parfois avec un délai conséquent… mais je tâche de toujours répondre !

  18. Bonjour,

    je viens de refaire ton arc-en-ciel avec le é, et … en violet ensemble (ce qui supprime la difficulté du rosé.
    Merci pour ton idée et ta réflexion qui m’ont permis de ne mettre que qq minutes à réadapter pour moi…

    • Bonjour, Clima21,
      Cela correspond à l’une de mes anciennes versions. Il faudrait que je les republie à la fin de cet article, en fait. Cela rendrait service aux collègues qui préfèreraient faire comme toi. Merci pour ton commentaire qui fera évoluer l’article positivement 🙂 !

  19. Enseignante au CP en REP après 10 années en maternelle, je découvre vos programmes…l’arc en ciel des couleurs et votre blog qui est juste fabuleux !!!!
    Mille mercis pour tout ce partage qui va me faire gagner un temps précieux et être plus que bénéfique pour mes préparations et mes élèves !!!

    • Bienvenue en élémentaire et bienvenue sur le blog, Joëlle !
      Je vous remercie pour votre commentaire des plus chaleureux !
      J’espère que l’année avançant confirme vos bons sentiments à l’égard de mon travail. Si cela vous a aidé / vous aide, j’en suis ravie. 🙂

  20. Bonjour,
    Merci pour ton travail qui m’a fait gagner beaucoup de temps. Comment colore-tu les syllabes sur tes tapuscrits? Tu utilise un logiciel où tu fais tout à la main?

    • Bonjour, Charlotte !
      Merci ! Pour répondre à ta question, je sais qu’il existe une fonction automatique sur OpenOffice, je crois… mais honnêtement, je fais tout à la main ^^. Pire : comme nous n’avons pas de photocopieur couleur, je les fais même très souvent… colorier aux élèves ;p ! Bref, je suis ouverte aux astuces sous Word (voire bientôt sous Pages car mon vieil ordinateur accuse son âge et j’envisage de basculer du côté peut-être empoisonné de la Pomme 😉 ).

  21. Merci ! Je suis orthophoniste, et cet outil joli et parfaitement clair correspond exactement à ce que je cherchais et n’avais pas pris le temps de fabriquer moi-même… encore un grand merci pour ce partage !

    • Alors ça, c’est un sacré compliment #*____*#… Je suis ravie de vous aider dans votre travail, Clem.
      Merci à vous et à vos collègues d’exercer un métier si précieux et si exigeant pour et avec les enfants !

Répondre à Mab Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML tags allowed in your comment: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>